10 novembre 2007

Bastard pop

Après RadioBlagon, je viens de découvrir une nouvelle webradio qu'elle est bien : MaxxHits.
Faut pas s'arrêter au nom du bidule, MaxxHits, qui sonne pas mal NRJ & consors. L'intérêt de la radio, c'est le côté 100% bootleg. Pour ceux qui connaissent pas (bouh!), le bootleg consiste à mélanger plusieurs morceaux de musique qui n'ont rien à voir entre eux. Parmi les classiques, on trouve les mélanges rap/rock, ou rock/techno.
On les appelle aussi mashup et bastard pop, noms que je préfère à bootleg, trop général à mon goût. Il fait allusion aux bouteilles d'alcool planquées dans les bottes pendant la prohibition. On l'utilise aujourd'hui pour faire référence à toute musique illégale (ça comprend aussi les enregistrements non autorisés de concert). Un peu général donc, même s'il a le mérite de souligner que les instrus et les acapellas sont en général récupérés de façon très underground.

Bon alors les musiques sont très variables, mais y'a quelques valeurs sûres dont :

  • DJ Zebra, la star des bootleggers qui a depuis quelques années sa propre émission sur la radio rock francilienne Ouï FM. Là où il est fort, c'est que les vrais artistes ont aimé voir leur chanson détournée (alors que tout s'est fait sans autorisation à la base) et sont venus chanter en live sur ses sets. Parmi eux, Cali et Dionysos, quand même. Voici la vidéo de Dionysos, je sais que l'image ne correspond pas tout à fait au son. Heureusement, car ça permet de pas avoir les oreilles qui saignent (vu comment l'image est naze, j'imagine pas le son original).

    Voici un de ses meilleurs titres : Aretha Franklin avec Noir Désir (hé oui) :

  • Citons aussi les deux belges de 2 many DJs, capables de mixer Nirvana et Destiny's child.

  • Un autre un peu moins connu, mais que j'aime bien (et pas que pour son nom), c'est DJ Moule

Aucun commentaire: