01 décembre 2006

Culturons nous : captchas & human computing


Connaissez-vous les captchas? Mais oui, ce sont ces images représentant des caractères très déformés.
Ça sert à vérifier que vous êtes bien un humain et pas un robot (on appelle ça un test de Turing). Comme ça, on empêche les spammeurs d'utiliser des robots pour créer des millions de boîtes mail sur yahoo ou autres.

Hé bien peu importe : si les ordinateurs ne peuvent pas résoudre les captchas (c'est pas toujours vrai en fait), on va payer des humains pour le faire. Sisi : il y a des gens qui sont payés à regarder des captcha toute la journée. Si ça vous intéresse (j'en doute), sachez que c'est très mal payé et qu'il s'agit le plus souvent d'employés dans des pays pauvres.

Autre astuce : vous faire résoudre des captcha pour 0.00$. Comment ils font? Tout simplement en vous amenant sur un site pour adulte comme on dit. Et là sur la page d'accueil qui réveille votre pompe à hormones, vous avez un message : vous voulez en voir plus? Commencez donc par nous dire ce qu'il y a écrit dans cette image. (Bien sûr, c'est pour qu'on vérifie que vous êtes pas un robot).
Et hop ! L'affaire est dans le sac.

C'est du human computing, autrement dit on utilise la puissance des cerveaux des internautes pour résoudre des problèmes.


C'est le principe de ce jeu, dans lequel vous devez associer des mots à une image. Un autre internaute fait de même ce son côté. Dès que vous êtes d'accord sur mot, vous gagnez des points et vous passez à l'image suivante. Et bien ce jeu (assez amusant d'ailleurs) est surtout utile pour vous faire tagger des images pour améliorer les performances des moteurs de recherche d'images, ce dont un ordinateur est complètement incapable aujourd'hui.

Source : Luis von Ahn, google techtalks

Aucun commentaire: