19 octobre 2006

Soyons sérieux deux minutes

Je viens de lire cet article.
Le mots me manquent pour réagir.
Le pire c'est que ce genre de situation est assez fréquente, mais il parviennent à sauver le condamné avec des docteurs qui font de la boucherie histoire d'avoir un condamné en état d'être exécuté.

Bon le prochain post, je vais essayer de le rendre un peu joyeux parce que là ...

Aucun commentaire: